X

La sleeve gastroplastie : une avancee vers le traitement contre l’obesite

Reprise de poids et méthodes endoscopiques

L’evolution de l’obesite en france

Dans les années 80-90, les Etats-Unis étaient souvent montrés du doigt comme le symbole de l’obésité et de la « malbouffe ». A cette époque, la France ne se sentait pas concernée, surfant sur sa réputation d’alimentation saine, riche et variée.

Voilà ce que nous pensions il y a quelques années…mais la société a changé et ces fléaux ont bel et bien gagné notre pays.

Un cap franchi

Il faut nous rendre à l’évidence, un cap a été franchi : Le nombre de cas d’obésité aura doublé en à peine 10 ans pour atteindre les 20 millions de personnes d’ici 2020.

Comment en sommes-nous arrivés à cette situation ? Difficile de répondre simplement à cette question… il faut avant tout se pencher sur les contextes socio-économiques pour obtenir une réponse.

Des coûts sociaux comparables au tabac et à l'alcool

Les coûts sociaux engendrés par ces maladies se sont enflammés et atteignent aujourd’hui les chiffres réservés jusqu’alors au tabac et à l’alcool.

Les conséquences de cette pathologie ne s’arrêtent pas à l’apparence physique des personnes.

L’obésité peut engendrer de graves complications médicales aux niveaux cardio-vasculaire, digestif, articulaire... Et la liste est encore longue.

Voir l'émission de Télématin sur France 2, consacrée à la Sleeve Gastroplastie

Le corps médical a largement réagi pour répondre aux les cas d’obésité en france .

Comment soigner les cas d’obesite en france ?

Le corps médical a largement réagi pour répondre à cette pathologie naissante et la recherche propose des techniques de plus en plus évoluées pour accompagner les patients obèses.

Il y a quelques années, les spécialistes auraient privilégié des opérations chirurgicales adaptées à chacun des cas. On parlait alors de la pose de la sleeve gastrectomie ou du by-pass.

Ces opérations, efficaces mais lourdes, peuvent engendrer des suites assez longues et fastidieuses pour le patient.

Des nouvelles techniques moins lourdes

Aujourd’hui, en France, d’autres techniques non chirurgicales sont proposées aux personnes atteintes d’obésité : c’est le cas du ballon gastrique et désormais de la sleeve gastroplastie.

Elles se pratiquent sur des malades ayant un indice de masse corporelle (IMC) entre 27 et 40 ou sur des patients qui ne souhaitent pas avoir recours à la chirurgie.

Suite à de très bons résultats obtenus dans des pays précurseurs comme les Etats-Unis, l’Italie ou l’Espagne, la sleeve gastroplastie est privilégiée également en France.

Calculez votre IMC

X

Calculez votre IMC

Pour connaître votre IMC, indiquez dans les fenêtres correspondantes votre poids (se peser sans vêtement) et votre taille. Puis cliquez sur «Calculer IMC».  Vous obtiendrez automatiquement votre indice de masse corporelle.

Attention à la virgule !!! Le poids s'exprime en kilos et la taille en mètre.
Par exemple, pour une personne de un mètre soixante quinze il faut écrire 1,75 et non pas 175.

  • Entre 20 et 25 : poids normal
  • Entre 25 et 30 : surpoids
  • Entre 30 et 35 : obésité
  • Entre 35 et 50 : hyperobésité
  • Supérieur à 50 : superobésité

Si votre Indice de Masse Corporelle est supérieur à 27 et inférieur à 40, vous pouvez envisager une technique non chirurgicale d’aide à la perte de poids.

 

La sleeve gastroplastie est suivi d'une reprise progressive d’une activité physique

Fonctionnement de la sleeve gastroplastie

Effectuée par fibroscopie et sous anesthésie générale, elle permet de réduire l’estomac grâce à des sutures non résorbables qui limitent l’expansion de l’estomac lors des repas. Le patient ressent ainsi une sensation de satiété.

Cette technique, pratiquée sur l’estomac, a une durée de vie d’environ 2 ans (contrairement au ballon gastrique qui durera de 4 à 12 mois). La perte de poids n’en sera qu’améliorée.

Une récupération plus rapide

La récupération est beaucoup plus rapide que lors d’une opération chirurgicale, puisque la personne sort dès le lendemain de l’hôpital.

Un régime alimentaire est toutefois à suivre pendant quelques semaines, avec des aliments liquides pendant quinze jours, puis mixés avant de reprendre une alimentation quasi normale un mois après.

Notons quand même que cette technique doit être accompagnée inévitablement d’un suivi aussi important que pour les autres méthodes à savoir :

  • Un suivi psychologique
  • Un accompagnement diététique
  • Une aide à la reprise progressive d’une activité physique

Une méthode encore peu connue

Actuellement, ce procédé n’est malheureusement pas pris en charge par la sécurité sociale.

La sleeve gastroplastie ne se pratique que dans quelques cliniques privées et dans très peu d’hôpitaux publics.

Il y a fort à penser qu’à l’image de nos pays voisins ou des Etats-Unis, la sleeve gastroplastie se développera encore plus fortement dans l’hexagone à l’avenir.
 

Une vidéo de réunion d’information avec le témoignage de patients sur le ballon gastrique et la sleeve gastroplastie est disponible sur Facebook.
Voir la vidéo

Vous souhaitez obtenir plus d'informations ?

Nous organisons des réunions d'informations pour répondre à vos questions !